Mobil’acteurs : quand les citoyens relèvent le défi de l’éco-mobilité

Du 18 au 30 septembre, le défi Mobil’acteurs se déroulera sur l’ensemble de la métropole rennaise. Le principe : des automobilistes laissent pendant deux semaines leur véhicule au garage pour marcher, pédaler ou se laisser conduire, à l’aide d’une application mobile ludique. Maryline Hamon, chargée de mission au service mobilités de Rennes Métropole, nous présente l’initiative.

 

C’est déjà la 4ème saison du défi Mobil’acteurs. Racontez-nous sa genèse et ses évolutions.

Le défi Mobil’acteurs est une opération organisée depuis 2014 dans le cadre de la semaine de la mobilité. Elle permet à des citoyens volontaires de tester pendant deux semaines d’autres modes de déplacement que la voiture solo. A la rentrée, les automobilistes sont souvent tentés d’utiliser d’autres modes de transport que la voiture mais sont rattrapés par leurs contraintes personnelles. Mobil’acteurs leur offre donc un cadre, un challenge, leur permettant de tester des modes de déplacement adaptés à leur façon de vivre.

Initialement individuelle, la participation au défi peut aujourd’hui être collective. Des équipes se forment au sein d’une entreprise, d’une mairie ou d’un établissement public, remportent des points à chaque trajet et s’inscrivent ainsi dans un cheminement collectif vers l’éco-mobilité. C’est par exemple le cas d’une Mobil’actrice d’un cabinet d’expertise comptable de Cesson-Sévigné qui, après avoir tenté l’expérience en solo, a cette année sensibilisé ses collègues et monté une équipe dans son entreprise.

Tous Mobil’acteurs ! du 18 au 30 septembre 2017 from Rennes, Ville et Métropole on Vimeo

.

Dans le cadre de l’édition 2017, deux formules permettent de devenir Mobil’acteur.

En effet. D’une part, il y a les équipes « officielles » de Mobil’acteurs qui représentent un établissement ou une commune et vont nous faire partager leur expérience via les médias locaux et les réseaux sociaux. D’autre part, chaque citoyen peut participer au défi « Tous Mobil’acteurs » en téléchargeant l’application Mobilacteurs. Celle-ci permet de comparer les temps de trajet, de calculer les émissions de CO2 évitées et les économies réalisées par rapport à un déplacement en voiture. Ludique, l’application permet également de remporter des points à chaque trajet et d’être sélectionné pour un tirage au sort avec des cadeaux à la clé.

Quelles sont les motivations des Mobil’acteurs et l’impact de l’opération sur leurs modes de déplacement ?

Leurs motivations sont diverses. Certains participants ont une sensibilité écologique et profitent du défi pour réduire l’empreinte carbone de leurs déplacements quand d’autres ont plutôt la volonté de faire des économies.

Certains Mobil’acteurs reviennent à la voiture, notamment pour les trajets domicile-travail, mais on observe qu’ils se posent ensuite davantage la question du mode de transport qu’ils vont utiliser dans la vie de tous les jours, aussi bien pour aller au travail que pour leurs loisirs. J’ai en tête l’exemple d’une Mobil’actrice qui avait l’habitude d’aller à ses cours de théâtre seule en voiture et qui, depuis le défi, fait du covoiturage avec les membres de sa troupe qui habitent à quelques encablures de chez elle.

De manière générale, de nombreux participants réalisent à l’issue de l’opération que les modes de transport alternatifs à la voiture leur offrent une autre forme de liberté et leur permettent parfois de retrouver du plaisir dans le déplacement, qui peut devenir une occasion de se reposer, de bouquiner ou encore de faire de l’exercice.

 

Chargée de mission au service mobilités de Rennes Métropole, Maryline Hamon travaille depuis une quinzaine d’année sur les enjeux de sécurité routière et de promotion des mobilités douces.

 

Partager cet article :

A ne pas manquer

inOut au RallyCross de Lohéac

Dans le cadre du RallyCross de Lohéac, l’équipe inOut participait le 2 septembre dernier à un temps fort économique sur le thème « automobile et nouvelles mobilités ». Aux côtés du pôle de compétitivité iD4CAR, de l'association ITS Bretagne et…

Handiviz/Feego : un fauteuil roulant intelligent qui évite les obstacles

Les aides à la conduite ne sont pas l’apanage des voitures. Des chercheurs de l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Rennes et la société Ergovie ont développé un module robotisé permettant de corriger les trajectoires des fauteuils roulants confrontés…

Sur le même sujet :

Comment accompagner l’essor des véhicules autonomes ?

Réinvention des modèles actuels de mobilité, redéfinition des cadres d'action publique, élaboration d'une stratégie nationale - à la fois Etat et collectivités - des mobilités... Jean-Louis Missika, adjoint au Maire de Paris chargé de l'urbanisme, de l'architecture, du projet du…

La Région Ile-de-France va créer une aide temporaire au covoiturage domicile/travail

A partir d'octobre 2017 et jusqu'au mois de décembre, la Région Ile-de-France va expérimenter une "prime covoiturage" pour les trajets domicile-travail, avec une subvention de 2 euros par trajet. Une aide touchée par les acteurs du secteur, qui les répercuteront…

Appel à expérimentations

Le top départ d'un appel à expérimentations auprès des entreprises et start-ups est lancé dès mars 2017. Il permettra de tester des nouveaux usages, sur l'ensemble du territoire rennais, dès l'automne 2017.

En savoir plus